Vos pieds : utilisez les ! 7


Nos pieds sont de véritables chefs-d’œuvre. Ils amortissent le poids de notre corps, compensent les irrégularités du sol, envoient au reste de notre corps de multiples informations sensorielles pour garantir notre équilibre.

Lorsqu’on les enferme dans des chaussures rigides, trop étroites, avec trop d’ amorti, leur potentiel n’est pas pleinement utilisé. Les orteils se recroquevillent. Les conséquences négatives sont nombreuses. En plus des déformations, l’ensemble de l’appareil locomoteur peut être impacté.

Les pieds enfermés dans des chaussures rigides cessent de s’exercer et de jouer le rôle de fondation de notre corps.

Les conséquences peuvent être des pieds plats ou creux, des orteils en griffe ou en marteau, des hallux valgus et des épines calcanéenes. Ainsi que des problèmes de genoux, de hanches, de dos et de nuque, jusqu’à des maux de tête.

Le manque de mouvement ou des mouvements inappropriés peuvent être responsables de tensions dans la voûte plantaire.

Marcher pieds-nus ou en leguano contribue à garder des pieds en bonne santé.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Vos pieds : utilisez les !

    • Leguano_admin Auteur de l’article

      Super ! Merci pour ce partage ! C’est probablement que vous avez marché avec les leguano avant de partir courir, et que vos pieds sont en train de se remuscler, et que votre foulée s’amorce davantage sur l’avant et le milieu pied ! Belle continuation en leguano !

      • Soso

        Bonsoir je souhaiterais savoir si je peux porter vos chaussures avec ma semelle orthopédique ; voici mes 3 problématiques : surpoids, pieds plats, hallux valgus
        J’ai décidé de faire beaucoup de marche pour stabiliser mon poids
        Merci beaucoup

        • Leguano_admin Auteur de l’article

          Bonjour,
          Merci de votre intérêt pour les chaussures pieds-nus leguano et bravo pour votre motivation à changer les choses, à perdre du poids et à faire de l’activité physique.
          Nous attirons toutefois que nous ne sommes pas médecins et vous invitons à vous faire accompagner par un professionnel de santé à l’écoute et compétant.

          A propos des semelles orthopédiques
          L’être humain marche pieds nus depuis deux millions d’années. Les chaussures leguano sont des chaussures pieds-nus. Elles sont une seconde peau qui épouse la vôtre pour la protéger de ce qui blesse sur le sol (cailloux, verre, etc.). Il faut savoir qu’avec des chaussures rigides, votre pied est un peu comme une main dans un plâtre. Votre pied est artificiellement mis dans une bonne position mais la vingtaine de muscles qui compose chacun de vos pieds n’est pas du tout stimulée. De plus, les chaussures rigides vous obligent à prendre appui sur le talon qui n’est pas fait pour cela. Les chocs sont amortis par vos os et les vibrations se transmettent dans toute le squelette. Par contre, en étant pieds-nus (ou en leguano, c’est à dire comme pieds nus mais protégé de ce qui blesse), c’est votre chaîne musculaire qui entre en jeu et amortit les chocs. Il me semble que c’est un point intéressant lorsque l’on est en surpoids. D’autre part, marcher avec les leguano contribue à améliorer la circulation sanguine. En effet, le retour veineux est assuré au niveau des pieds. Hélas dans les chaussures rigides, la voûte plantaire n’est pas stimulée. Avec les leguano, sans que le contact soit gênant, vos pieds vont retrouver leur fonction tactile et être doucement massés par les reliefs sur lesquels vous allez marcher (gravier par exemple). Sans doute intéressant lorsque l’on est en surpoids. Attention : il faut toutefois respecter une période de transition, pour laisser à vos pieds et à vos mollets le temps de se remuscler et à votre corps de retrouver le réflexe d’une foulée sur l’avant et le milieu pied plutôt que sur le talon. Vous pouvez par exemple commencer par porter les leguano chez vous et sans doute sortirez vous bientôt avec sans vous en rendre compte, tellement elles sont légères !

          Concernant les semelles orthopédiques :

          Le créateur des chaussures pieds-nus leguano invite à porter les leguano sans semelle orthopédique. Il est d’avis que la plupart des problèmes de pieds (pieds plats, pieds creux, etc.) sont liés au port de chaussures trop rigides dans lesquelles les pieds ne fonctionnent pas correctement. En effet, on est vraiment pieds nus sans semelle. Pour reprendre l’image qui m’a été donnée par une cliente : mettre des semelles orthopédiques, c’est un peu comme mettre une cale à une table bancale. La table n’est plus bancale mais elle le redevient dès que vous enlevez la cale. Les leguano au contraire suivent les mouvements de vos pieds et vont vous permettre de les remuscler petit à petit. Le paradoxe est que les occidentaux font du sport sans que leurs pieds n’en fassent puisqu’ils sont enfermés dans des chaussures rigides qui les enferment de bouger correctement. Attention : comme évoqué précédemment il est important de retrouver petit à petit une foulée avec prise d’appui sur l’avant pied.

          Concernant l’hallux valgus :
          Les chaussures pieds-nus ont l’énorme avantage d’être suffisamment larges pour permettre aux orteils d’être mobilisés correctement, de retrouver leurs fonctions de propulsion et de préhension, leur rôle prépondérant pour l’équilibre. Les orteils ont la possibilité de revenir dans leur axe, y compris le gros orteil qui n’a pas suffisamment de place dans la quasi totalité des chaussures conventionnelles et qui se retrouve donc poussé vers les autres orteils. Marcher en amorçant sa foulée sur l’avant et le milieu pied va contribuer à remobiliser correctement cette zone. Nos chaussures souples qui suivent parfaitement les pieds sont définitivement une solution à tester avant de recourir à une solution chirurgicale dont les résultats ne sont pas toujours à la hauteur escomptée, avec parfois des effets secondaires pire que l’hallux valgus lui-même.

          Sur le choix des modèles
          Les modèles qui s’enfilent (classic, sneakers et ballerines à 80 €) moulent vraiment la forme du pied, rendant visible les hallux valgus prononcés. Esthétiquement, la plupart de nos clients préfèrent donc les modèles à lacets et apprécient la douceur des textiles, la légereté des leguano et leur immense confort avec la place pour les orteils.

          • Solange PROTIN

            Bonjour,
            Merci beaucoup pour toutes ces infos, je suis venue découvrir votre site car mon ostéo m’a aussi conseillé aussi les chaussures minimalistes en commençant progressivement, pour retrouver la forme.
            En effet la chaussure est un carcan : je porte des chaussures maximalistes avec semelle depuis 2 ans mais je ne suis pas sure que ça arrange quoi que ce soit, et je vois ce que vous voulez dire quand vous expliquez que les pieds sont passifs dans les chaussures et que les foulées se font sur le talon.
            J’ai l’impression que ce sont surtout les orteils qui sont inertes avec les chaussures traditionnelles, et ils deviennent boudinés et arqués chez de nombreuses personnes au lieu d’être plats et fonctionnels.

            Concernant l’hallux valgus, vous expliquez que ce problème grave, une véritable épidémie (cas en augmentation constante) vient de chaussures contraignantes qui poussent l’hallux vers l’extérieur, et qu’avec le port de minimalistes les orteils reviennent dans leur axe, notamment le gros orteil, ce qui règlerait le problème de façon miraculeuse, je suis un peu sceptique (y a-t-il des études à ce sujet?), néanmoins je trouve logique que rendre leur liberté aux orteils et laisser le corps s’adapter ne peut que faire du bien. Et effectivement, la chirurgie est vraiment à éviter, même si c’est la triste issue qui attend un grand nombre de gens au bout de quelques années de déformation de l’hallux.
            En résumé, je vous remercie encore pour votre réponse, vos théories sur la liberté rendue au pied me séduisent vraiment, je les trouve logiques et raisonnables. Ca serait super si elles étaient étayées par des études, des recherches (peut-être est-ce déjà le cas, si oui, ça m’intéresse), mais en conclusion je suis prête à sauter le pas et je vais vous commander dès Leguano dès cette semaine.
            Bonne journée

          • Leguano_admin Auteur de l’article

            Bonjour Solange,
            Merci pour votre message, votre ouverture d’esprit et votre bon sens !
            Les leguano ne sont pas une solution miraculeuse. Il faut se rendre compte qu’on ne peut pas effacer des décennies de port de chaussures inadaptées en un clin d’oeil. Il faut du temps ! MAIS, ce qui est formidable et nous avons un certain nombre de retours en ce sens, c’est que notre corps est résiliant. Et l’une des modifications les plus rapides sont les orteils en griffe et orteils qui se chevauchent, majoritairement dûs à des chaussures rigides et trop étroites et une marche inadaptée. Bien entendu il faut porter les chaussures et faire attention à la face dont on marche. Si les chaussures restent au placard, elles ne font pas d’effet.
            leguano en Allemagne travaille avec une clinique. En France, certaines personnalités partagent le même type de point de vue. De nombreux ostéopathes, comme celui que vous avez la chance de connaître, mais aussi des kiné, des posturologues, des médecins. Citons par exemple l’ostéopathe Jacques-Alain Lachant qui a écrit de nombreux ouvrages passionnants sur la marche et qui parle avec raison de marche en propulsion par l’arrière. Le Dr. Schwenk a écrit un livre sur la neuroposture dans lequel il décrit aussi la façon dont les chaussures rigides modifient notre foulée et ce qu’elle devrait être pieds nus ou avec des chaussures souples. Le livre « rééduquer le pied sans semelle de Frédéric Brigaud » peut aussi vous intéresser.

            Bien à vous,

            Aurélie, Pieds nus sur la Terre SARL